Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

RETROUVE3

Acheter Batterie ordinateur portable Asus , Asus AC Adaptateur | batterie-tech.com
http://www.batterie-tech.com/batterie-ordinateur-portable-asus.html
Batterie-tech.com offre Batterie ordinateur portable Asus , AC Adaptateur Asus de haute qualité , Prix bas, 1 ans de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

Acheter Batterie ordinateur portable Dell , Dell AC Adaptateur | batterie-tech.com
http://www.batterie-tech.com/batterie-ordinateur-portable-dell.html
Batterie-tech.com offre Batterie ordinateur portable Dell , AC Adaptateur Dell de haute qualité , Prix bas, 1 ans de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

Acheter Batterie ordinateur portable HP , HP AC Adaptateur | batterie-tech.com
http://www.batterie-tech.com/batterie-ordinateur-portable-hp.html
Batterie-tech.com offre Batterie ordinateur portable HP , AC Adaptateur HP de haute qualité , Prix bas, 1 ans de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

Acheter Batterie ordinateur portable Acer , Acer AC Adaptateur | batterie-tech.com
http://www.batterie-tech.com/batterie-ordinateur-portable-acer.html
Batterie-tech.com offre Batterie ordinateur portable Acer , AC Adaptateur Acer de haute qualité , Prix bas, 1 ans de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!
Contacter l'auteur de ce blog

5 DERNIERS ARTICLES
- Batterie pour ordinateur portable Acer Aspire 5720
- Batterie pour ordinateur portable Acer Aspire 5720
- Akku für HP HSTNN-DB02
- Batterie pour ordinateur portable Acer Aspire 5542
- Akku für Lenovo ASM 42T5226
Sommaire

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
<< Juillet >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter retrouve3 à vos favoris
 Batterie toshiba Tecra R840 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Gageons que ce problème est transitoire, et laissons à Garmin le temps de mettre à jour son site Internet, à défaut de mettre à jour les GPS de ses clients. L’UFC-Que Choisir veillera à ce que la situation soit rapidement modifiée. En attendant, méfiez-vous de tous les appareils qu’on vous annonce compatibles avec XP, car tous les éditeurs de logiciels tiers, dans tous les domaines, l’abandonnent. Si le moment est venu pour vous de changer d’ordinateur, sachez qu’il n’est pas forcément nécessaire d’y consacrer un budget délirant : pour un usage « familial », 300 € peuvent suffire pour disposer d’un ordinateur portable de qualité comme nous l’avons constaté lors de notre test.
Amazon se lance dans le segment des tablettes d’entrée de gamme mais se donne les moyens de réussir. L’objectif est d’attirer ses clients à consommer du contenu Amazon grâce à cette tablette pas chère du tout.

Même si le prix n’est que de 59€, Amazon propose dans sa Fire un écran que peu de tablettes de ce segment possèdent : un modèle IPS de 7″. Pour accompagner cela, la Fire embarque un processeur quadricoeur plus puissant qu’une Galaxy Tab 3 Lite par exemple. Dotée d’une caméra frontale, d’une caméra au dos de l’appareil et d’une capacité de stockage de 8 Go (extensible à 128 Go via microSD), la Fire propose de bonnes choses (sur le papier en tout cas). Amazon étant un fournisseur de contenu, il propose tout un écosystème (applis, livres, musiques, VPC…).

Par exemple la tablette Fire dispose d’Amazon Underground, qui permet d’accéder en illimité et gratuitement à des applications, des jeux et des achats intégrés. Du coup, la Fire se présente comme une porte d’entrée vers tout Amazon pour un prix très raisonnable. Attention la version à moins de 60€ contient des “offres spéciales” c’est à dire des publicités. Si vous souhaitez la version sans ça sera 15€ de plus.

Pour animer le tout, Amazon ne laisse pas l’utilisateur sur Android mais propose son OS perso : Fire OS 5 “Bellini”. Cette interface vous fera graviter sur les contenus d’amazon. On devrait se sentir un peu bridé si on comptait s’en servir comme une tablette à tout faire mais Amazon a des arguments comme ses 38 millions de titres de musique (attention la tablette Fire ne contient que 8 Go de base, pensez à ajouter une micro SD), ses livres, applications et autres jeux.

Voilà maintenant près d’un mois qu’on évoque la possibilité de voir Samsung proposer une tablette aux dimensions surprenantes. Le constructeur coréen aurait en effet décidé de se lancer dans la conception d’un produit de 18,4 pouces, et le site français NowhereElse avait d’ailleurs rapporté la découverte, dans la base de données du site de logistique d’import/export indien Zauba, d’ un envoi de tablettes depuis la Corée du Sud vers l’Inde où figurait ce produit particulier. Il était alors indiqué dans les documents que le produit était envoyé vers l’Inde pour des tests, et qu’il ne se destinait pas à la commercialisation.

D’après Sammobile, qui a obtenu de nouvelles informations, la tablette de 18,4 pouces pourrait bien avoir trouvé sa fiche technique. Le média spécialisé sur l’actualité du constructeur coréen indique que le produit répondant au nom de code Tahoe et référencé sous le numéro de modèle SM-T670, devrait être équipée d’un écran TFT LCD avec une définition de seulement 1920 x 1080 pixels, d’un processeur octa-core Exynos 7580 cadencé à 1,6 GHz, de 2 Go de mémoire vive, d’un espace de stockage interne de 32 Go (avec support microSD jusqu’à 128 Go), d’un appareil photo dorsal de 8 mégapixels, d’une caméra frontale de 2,1 mégapixels, ou encore d’une maigre batterie de 5700 mAh. Les dimensions de l’objet seraient de 451,8 x 275,8 x 11,9 mm.La question qui reste maintenant en suspens, c’est la volonté de Samsung derrière la conception d’un tel produit. Il y a fort à parier que la tablette ne sera commercialisée que sur quelques marchés spécifiques.

L’ordinateur portable est un investissement essentiel pour tout étudiant. Et l’offre est conséquente. Comment trouver l'ordinateur adéquat à notre besoin ? Jacques Deschambres, responsable des produits techniques à la FNAC de Rennes, nous donne ses conseils.
Quelle utilisation ?
Plutôt nomade ou sédentaire ? Bureautique ou adepte du streaming vidéo ? Les produits sont bien différents selon l’usage que l’on veut en faire. Posez-vous donc les bonnes questions. Mais il ne faut pas se limiter pour autant.
« Il faut trouver le juste milieu entre les besoins scolaires et l’à côté », précise Jacques Deschambres.
Quel ordi pour travailler ?

Pour travailler, l'entrée de gamme, c’est les Notebooks. Dès 250€, on peut obtenir un petit ordinateur compact, facile à transporter, et qui a souvent une large autonomie (7 à 8h), mais qui est « limité au niveau multimédia ». Par exemple : le PC portable Asus X205TA à 249€90, avec un écran de 11.6 pouces et 2Go de mémoire vive.
« Il y a aussi les PC plus classiques, de 13 à 17 pouces, à partir de 249 € ». Les prix varient selon la puissance de la machine, et donc, de l’utilisation que l’on veut en faire. Pour le basique, il y a le Lenovo G50-30 à 249€90, avec un écran 15.6 pouces, un processeur basique et 4Go de mémoire vive.
Que regarder pour ne pas se tromper ? « D’abord, regarder le processeur, la carte graphique et la RAM ». Les ordinateurs basiques embarquent toujours un processeur assez puissant pour de la bureautique, mais la carte graphique et la RAM (mémoire vive) sont à vérifier afin ne pas se méprendre sur les capacités de l’appareil.
Pour de la bureautique, une carte graphique très basique (la plus courante, Intel HD graphics) limitera votre capacité à regarder des vidéos, voire certaines images. La RAM, ou mémoire vive, est votre mémoire à court terme, celle stockant toutes vos données en cours. Si vous utilisez plusieurs logiciels et outils en même temps, il est important de ne pas se limiter à 4Go, ce qui est l’installation basique de beaucoup d’ordinateurs.
Lequel pour regarder des films ou jouer à des jeux ?

Les étudiants trustent désormais les PC hybrides, « des machines combinant une tablette et clavier d’ordinateur », pour une plus grande polyvalence. La bureautique à l’école, les vidéos et le côté tactile chez soi. On pense notamment à la Surface 3 de Microsoft à 599 €, et moins cher, à la tablette Thomson THBK 1-9 de 8.9 pouces et 32 Go de stockage à 199€90.
Leur plus ? Le SSD. « Si vous voulez de la rapidité, mieux vaut opter pour le SSD ». Les SSD sont des disques durs ultra-puissants, qui lisent plus vite vos données, mais qui, malheureusement, peuvent stocker moins de données. Est-ce bien dommageable ? « Le stockage n’est aujourd’hui plus un élément de différenciation ».
Avec le Cloud, nous stockons beaucoup de nos données dans des serveurs à l’autre bout du monde. Le streaming musical via Spotify ou Deezer mais aussi vidéo avec Netflix, a considérablement changé la donne. Si vous voulez compiler rapidité et capacité de stockage, il revient moins cher d’acheter un disque dur externe en complément (My Passeport propose des disques durs externes 1To à 99€90).

Pour une utilisation plutôt polyvalente, les ordinateurs de moyenne gamme feront l'affaire. L’Asus R510JK à 699€99 est un bon compromis entre bureautique et multimédia, voire même, quelques jeux. Mais si les gamers ne sont pas rassasiés, il y a aussi le HP Omen Notebook 15-5000NF à 1199€99, suffisant pour jouer aux jeux les plus récents grâce à sa carte graphique haut de gamme et sa RAM doublée par rapport à un PC de bureautique (8Go).
La location : avoir l'ordi de son choix sans se ruiner
Si l’investissement vous fait peur, « on peut également louer son PC pour 2 ans ». À partir de 20 € par mois pour les ordinateurs premiers prix.
L’avantage est que l’on peut passer directement à un autre ordinateur à la fin de ses 2 ans, sans avoir besoin de revendre l’ancien qui aura, de plus, perdu beaucoup de sa valeur.
Pourquoi pas un Mac ?

« Pour certains étudiants, qui utilisent des logiciels plus lourds ou plus spécifiques, comme dans le design, un Mac peut être plus approprié ».
La plus-value Apple ? « L’autonomie, la rapidité, la puissance ». Car qui dit ordinateur étudiant, ne veut pas forcément dire premier prix. Un peu cher à l’achat (comptez minimum 1200 € neuf pour un modèle de 13 pouces, mais des offres sont disponibles sur le refurb d’Apple, le site d'occasion officiel de la marque), les Mac ont une autonomie de 10 à 12h, des disques durs SSD intégrés, une interface relativement intuitive et facile à prendre en main.
Autre bénéfice : « Les ordinateurs Apple perdent moins de valeur au fil du temps ». Un investissement donc, qui peut correspondre à des types d’étudiants bien précis.
Autres conseils
Veillez à compter les coûts supplémentaires dans votre budget : sacoche, assurance, garantie supplémentaire (environ 80 € par an pour les PC premiers prix) et surtout, le pack office pour la bureautique (gratuit votre l'école, sinon il y a une offre étudiante pour 2 Pc/Mac, tablettes à 79 € sur le Microsoft store).

Pour la durée de vie de votre machine, attention à la batterie. « Il faut en prendre soin, notamment lors des premiers temps de charge (…), attention, notamment, à ne pas la laisser quand on reste branché sur secteur ». Plus votre ordinateur est puissant, plus la batterie l’est aussi.
Il y a trois ans, lorsque je suis allé pour la première fois au CES, j’avais découvert la solution iSmartAlarm au milieu d’un champ de coques pour iPhone. Une petite perle perdue au milieu de milliers de produits asiatiques. Au fur et à mesure des années la solution a gagné une meilleure place, jusqu’à se rapprocher du stand de la Z-wave Alliance cette année. Et ce n’est pas pour rien, puisqu’une compatibilité Z-wave était annoncée cette année par son concepteur.

Cette solution vient enfin d’arriver en France. Bon, autant vous le dire tout de suite, nous ne parlerons pas Z-wave, puisque son support n’est pas encore là. Il semblerait qu’il n’arrive pas avant le premier trimestre 2016, je retournerai donc voir cette solution au prochain CES pour m’en assurer ;-)Cette année n'aura pas été sans activité pour le département des tablettes de Samsung, avec l'arrivée des Galaxy Tab E, A et S2, et la rumeur d'une dernière tablette à venir à l'IFA de septembre.

Mais il semblerait que le fabricant sud-coréen ne soit pas encore tout à fait satisfait : il parait qu'il travaillerait même sur une tablette géante !Avec la plupart des écrans de tablette atteignant les 7" ou 9", et au maximum les 10,0", Samsung serait en passe de proposer un écran gigantesque de 18,4".Oui, oui, vous avez bien lu : une tablette de 18,4". Plus grand que la plupart des écrans d'ordinateurs portables - en fait, cela se raproche de la taille d'un écran d'ordinateur de bureau. Toujours selon la rumeur, on pourrait s'attendre à une résolution de 1920 x 1080, ainsi qu'à un processeur octa-core 1.6GHz Exynos, 2Go de RAM et une batterie massive de 5,700mAh (même si une telle batterie semble logique afin de pouvoir faire fonctionner un écran de cette taille).

La connectivité sans fil comprend du Bluetooth, Zigbee et du Wi-fi 802.11ac, et vous disposerez de trois ports USB (dont un USB 3.0).Concernant la sécurité, on va retrouver un composant Security Element qui fonctionne avec la technologie de sécurité TrustZone de la firme britannique ARM, et Trusted Execution Environment (TEE) de Trustonic, une solution de sécurisation matérielle et logicielle, que Samsung évoque comme une sécurité de « niveau bancaire ».

Concernant sa taille, les dimensions de la carte sont de 39 x 29 x 3,5 mm. Le Artik viendra avec une version de Linux pour les appareils embarqués.Samsung note que « la puissance de traitement évolutive de l’Artik 10 le rend idéal pour les tâches de vidéo et le traitement d’image telle que la navigation de véhicule autonome, des graphiques 3D intensifs ou de grands écrans immersifs ». « Sinon, la petite taille du Artik 10 permet de l’inclure dans la robotique, la réalité virtuelle, etc. ».

Malheureusement, on ne connaît pas son prix, mais comme PC World le rapporte, il pourrait bien être un peu plus cher que le Raspberry Pi 3 qui est vendu 35 dollars.NOSTALGIE - Amis de la nostalgie, préparez-vous. Le Nokia 3310, premier best-seller de la téléphonie mobile, va faire son retour. Une start-up a eu l'idée de ressusciter ce portable légendaire. De quoi réjouir les amateurs d'objets vintage ou ceux que les smartphones rebuteraient.

Related articles:

  1. http://bianfuxia111.wix.com/mysite#!blog/llnxn
  2. http://support.viralsmods.com/blog/main/2190338/
  3. http://retrouve3.smackjeeves.com/
  4. http://retrouve3.bling.fr/

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 05-07-2016 à 04h58

 Batterie Toshiba PABAS066 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Je suis une cliente patiente et compréhensive, je suis la première a défendre les pauvres interlocuteurs du service après vente. Mais là...J’ai donc commandé un ordinateur DELL XPS15 9550 pour mon études en animation, 3D et graphisme. Il me le fallait rapidement pour pouvoir travailler sur mon mémoire qui demande un projet pratique. J’ai donc calculé pour l’avoir fin fevrier, debut mars pour pouvoir commencer à travailler. Sauf que…

La Silicon Valley et au-delà, l’industrie de l’informatique, a perdu un de ses maîtres à penser. Andrew Grove, charismatique PDG d’Intel, est mort hier lundi à l’âge de 79 ans. On ignore la cause du décès, mais il était atteint de la maladie de Parkinson depuis un long moment.Sony a demandé, vendredi 11 avril, ses clients de cesser d'utiliser le Vaio Fit 11A lancé en février en raison d'un risque d'incendie de la batterie. Le groupe japonais souligne que trois exemplaires de ce modèle de PC portable dit « multi-flip » dont la particularité est de se transformer en tablette grâce à l'écran qui vient se superposer au clavier, ont déjà pris feu au niveau de la batterie.
Celles-ci sont fabriquée par Panasonic-Sanyo, un des deux plus gros fabricants mondiaux d'accumulateurs lithium-ion. Panasonic a déclaré par la voix d'une porte-parole « ne pas être informé d'autres problèmes que ceux relevés par Sony ». Ce dernier précise qu'il a livré 25 905 exemplaires de l'ordinateur dans 52 pays, dont la France, depuis sa mise sur le marché.

Le groupe a indiqué dans un communiqué qu'il était en train de recenser les numéros de série potentiellement concernés :
« Il existe un risque de surchauffe de la batterie qui pourrait endommager une partie de l'ordinateur. (...) Nous demandons aux clients d'éteindre immédiatement leur PC, de débrancher le câble du PC et de la prise de courant et de cesser de l'utiliser. (...) Nous sommes en train d'étudier le contrôle et la réparation gratuite des produits affectés. (...) De nouvelles informations détaillées seront fournies dans les deux semaines à venir. »
LES ORDINATEURS VAIO VENDUS AU FONDS JAPAN INDUSTRIAL PARTNERS
Sony, le 9e fabricant mondial de PC avec une part de marché ne dépassant pas 1,9 %, a annoncé en février qu'il allait confier au fonds Japan Industrial Partners ses ordinateurs personnels Vaio pour une somme de l'ordre de 40 à 50 milliards de yens (295 à 370 millions d'euros).

Sony avait commencé à proposer des PC n 1996, enregistrant un pic de ventes de près de 9 millions d'unités par an il y a quelques années. Mais il ne mise plus que sur 5,80 millions de ventes en 2013 et cette activité est déficitaire.
La part de marché du groupe ne dépasse pas 1,9 % pour la période de janvier à septembre, selon les calculs de l'institut IDC. La montée en puissance des tablettes numériques et smartphones lamine le marché des ordinateurs personnels et, la concurrence étant féroce, Sony ne parvient plus à conserver des marges.e géant japonais de l'électronique Sony a appelé vendredi les possesseurs de nouveaux PC portables de la série Vaio Fit 11A à "cesser immédiatement" de les utiliser, en raison d'un problème de batterie.

"Il existe un risque de surchauffe de la batterie qui pourrait endommager une partie de l'ordinateur", a indiqué le groupe dans un communiqué.
Réparation gratuite
Quelque 25 905 unités ont à ce jour été livrées dans le monde, a précisé un porte-parole. "Nous demandons aux clients d'éteindre immédiatement leur PC, de débrancher le câble du PC et de la prise de courant et de cesser de l'utiliser", a écrit Sony dans le communiqué. "Nous sommes en train d'étudier le contrôle et la réparation gratuite des produits affectés", a encore expliqué le groupe qui est en train de recenser les numéros de série potentiellement concernés.

Risque de surchauffe de la batterie
"De nouvelles informations détaillées seront fournies dans les deux semaines à venir", a-t-il précisé. D'après un porte-parole, les batteries incriminées ne sont pas des modèles Sony mais ont été fournies par le compatriote Panasonic-Sanyo, un des plus deux gros fabricants mondiaux d'accumulateurs lithium-ion.
Les Vaio Fit 11A sont des nouveaux PC portables dit "multi-flip" dont la particularité est de se transformer en tablette grâce à l'écran qui vient se superposer au clavier. Ils sont aussi proposés en France.
Présenté lors du CES 2015 de Las Vegas, le Toshiba Satellite Click Mini (L9W-B-102) est le dernier-né des appareils abordables de la marque nippone. C’est un détachable, tout comme le T100 Chi d’Asus, c’est-à-dire que l’écran se désolidarise du clavier pour se transformer en ardoise Windows 8.1. Toutefois à l'inverse du T100, le Click opte pour un format plus contenu de 8,9 pouces. Cela permet à Toshiba de bénéficier de deux largesses de Microsoft. La première, l’implantation de Windows 8.1 Bing Edition, dont la licence coûte moins chère (10 dollars voire gratuite) que celle du Windows 8.1 (50 dollars environ) au constructeur. Second avantage, la taille de l’écran permet à ce netbook 2.0 d’être éligible au programme Office 365. Un abonnement d’un an aux applis bureautiques de Microsoft est ainsi compris dans son prix, de seulement 330 euros. Pas cher, mais vaut-il le coup pour autant ?

Le Toshiba Satellite Click Mini pourrait presque prétendre au titre d'ordinateur de poche ultime avec son petit écran 8,9 pouces, son poids inférieur à 1 kg (dont 472 g pour l'ardoise) et un boîtier dont l'épaisseur flirte avec les 2 cm. Pour un peu, nous voilà propulsés quelques années en arrière, lorsque le premier netbook faisait son apparition, le feu Asus EeePC 701. Un sacré jouet ! Sauf qu’aujourd’hui, le netbook d'antan est mort. Remplacé par sa version ô combien moderne ! Ainsi l’écran se détache du clavier d'une simple pression sur le bouton idoine et, dans le cas de ce Toshiba, chaque partie intègre une batterie. Mais, les tâches allouées à ce Click Mini restent les mêmes que celles que nous pouvions confier à nos EeePC et autres Samsung NC10 : de la bureautique légère, du visionnage de vidéos et du surf sur Internet aussi bien à la maison que dans l'avion.

Ecran déployé, sa dalle IPS Full HD (1920 par 1200 pixels) s’allume et affiche le menu à tuiles de Windows. On pose rapidement les doigts sur l’écran, pas de souci, ça réagit bien. La qualité d’affichage de ce dernier manque malgré tout de luminosité (276 cd/m2) et le taux de contraste est un peu fort (1045:1). De fait, les couleurs sombres sont très accentuées voire un peu déformées. Quoi qu’il en soit, difficile d’exiger une dalle irréprochable à ce prix.

En revanche, une fois nos mains posées sur les repose-paumes, on se sent clairement à l’étroit. Les paumes se calent davantage sur la tranche du clavier que sur les 30 cm2 de plastique libres. Etroit, on l’est encore plus lorsqu’on passe à la saisie de textes. Et pourtant, la plupart des touches sont presque à taille standard (1,4 x 1,4 cm). Pour tweeter rapidement, mettre à jour un profil Facebook, ça passe. Voire même pour apporter quelques corrections à un document en se servant de l'abonnement d'un an à la suite Office 365, offert avec l'appareil. En revanche, il faut oublier la saisie de ses Mémoires durant des heures. À moins d'aimer les crampes.

Un petit mot sur le touchpad. Sa surface prend en charge plusieurs manipulations et mouvements effectués avec 1 à 4 doigts. De très petite taille, il n'est pas du tout probant. En fait, pour le pointage, et rares sont les articles où nous écrivons ceci, mieux vaut utiliser ses doigts sur l’écran. C’est bien plus efficace.C’est l’Atom Z3735F et son contrôleur graphique qui gèrent le système et l'affichage. Côté mémoire vive, 2 Go répondent présents et, même remarque que sur le T100 Chi, on aurait apprécié que Toshiba en soude 4 Go sur la carte mère. De même, un module SSD de plus grande capacité aurait été préférable car avec seulement 32 Go, on est vite à court de place. Heureusement que la partie clavier est pourvue d’un lecteur de carte SD et d’une prise USB.

La tablette, quant à elle, embarque un lecteur de microSD afin d’étendre les possibilités de stockage de l’engin. Toujours sur les flancs de la tablette se trouvent une sortie microHDMI (adaptateur non fourni) et une prise audio combinant entrée micro et sortie stéréo. Ce sont aussi sur les côtés que sont logées les petites enceintes. Seules, elles délivrent un son agressif et peu puissant. Une fois l'utilitaire Dolby activé, le rendu est meilleur mais il faut prévoir un bon casque pour une écoute prolongée.

Passé au crible au moyen de nos logiciels de test, le Satellite Click Mini se comporte comme un netbook 2.0. Ses scores ne sont pas très élevés mais suffisent pour les usages détaillés plus haut. Pour la 3D, il ne faut pas compter sur lui. Seuls de petits jeux comme HearthStone voire de très vieux titres pourront se lancer sur la plateforme.

A la lumière de nos tests, deux éléments sont à noter. Tout d'abord, nous n’avons pas réussi à évaluer correctement les performances du SSD. PC Mark 8 Storage refusait purement et simplement de se lancer faute d'espace libre suffisant sur les modules. Ensuite, l’absence de système de ventilation actif est certes appréciable pour nos tympans, mais il en résulte une chauffe assez conséquente au niveau du processeur dès lors qu'on le sollicite un peu trop. Il a donc tendance à baisser ses fréquences de fonctionnement, nuisant à la réactivité du système. Attention donc à ne pas surestimer la puissance matérielle délivrée par la petite plateforme embarquée.

Considérant le prix contenu de l’engin, la présence de deux batteries est un tour de force. Une dans la tablette, l’autre dans le clavier. Le nippon annonce 12 heures d’endurance en conjuguant leurs efforts. D’après nos relevés, le Satellite Click Mini plafonne à 10 heures en lecture vidéo continue et 8h30 en utilisation polyvalente. De très bonnes prestations au demeurant, le plaçant même devant l’Asus Transformer Book T100 Chi muni, lui, d’une seule batterie.Toutefois, la tablette seule ne fait pas d’étincelles. Elle est même très décevante. En surf sur Internet, elle ne tient que 5 heures et en utilisation polyvalente, un peu plus de 3 heures. Sans son clavier, cette ardoise perd grandement de son intérêt.

À noter, la recharge des batteries se fait via la prise microUSB de la tablette. Impossible de recharger le clavier plus rapidement ou simultanément. Résultat, il faut compter une matinée pour que les deux accumulateurs d’énergie soient repus. Mieux vaut donc ne pas être trop pressé et/ou penser à la recharger dès qu’une prise est à portée.Un mot sur les capteurs photos avant et arrière de l'appareil. Le premier est de bonne qualité et permet de faire de la visioconférence dans de très bonnes conditions. Le capteur arrière offre une définition de 5 Mpixels, mais les clichés sont de très mauvaise qualité, teintés de bleu et déformés. La vidéo est, elle aussi, très décevante, aussi bien en HD qu'en Full HD.

Le Toshiba Satellite Click Mini est un petit convertible Windows 8.1 très endurant qui cache bien son jeu. Surtout pour son prix de 330 euros. Il se glisse facilement dans un sac, ne pèse pas lourd et offre assez de confort pour surfer, visionner des vidéos voire travailler occasionnelement. Effectivement, malgré la présence de la suite Office 365, la bureautique se consomme à petite dose car le clavier est difficile à dompter et le touchpad, trop petit et pas assez efficace à notre goût.
En revanche, le mode tablette du Click Mini est décevant. Des scores médiocres voire très bas dans nos tests d'endurance, un capteur photo de piètre qualité et un écran qui manque de luminosité... bref, ce n'est pas l'ardoise Windows 8 de référence !

Que vous soyez du genre petit câlin lapin ou grande aventure bruyante et accessoirisée, chaque couple a sa propre manière de pimenter sa vie sexuelle. Les idées ne manquent pas de côté là, entre les jouets, les jeux de rôles, les déguisements, les lieux farfelus, les pièces, les nouvelles positions, le ton de l’ébat… il y a de quoi faire ! Mais bon, après un petit temps de relation, il faut avouer que les moments de plaisir ne sont plus exactement les mêmes… Un bon bain moussant avec un verre fait autant de bien qu’une folle partie de jambes en l’air. Les gens mariés conviendront que, sans être clichées, les envies évoluent.

« The Married Kama Sutra : The World’s Least Erotic Sex Manual » (« Le Kama Sutra pour les mariés : Le manuel sexuel le moins érotique du monde » en français, NDLR) est un livre qui se moque gentiment en caricaturant, avec beaucoup d’humour, les changements sur la vie sexuelle après le mariage. Créées par Simon Rich et Farley Katz, ces illustrations ont été publiées en 2012 par le New- Yorker avant d’être réunies dans un ouvrage.
Le groupe allemand présent en Belgique à travers 24 magasins a lancé son premier ordinateur sous la marque Peaq. Fabriqué par Lenovo, il ne coûte que 349€. Nous l'avons essayé durant deux semaines.

Concurrencé de plus en plus durement par la vente en ligne, Media Markt n'a eu d'autre choix que de lancer son propre site web marchand en Belgique, alors que sa stratégie a toujours été basée sur l'expérience (et les conseils) dans ses 24 magasins.Mais cela ne suffit plus, car en ligne aussi, la concurrence est féroce (pensez à Vandenborre.be ou Krefel.be, sans oublier Amazon.fr): le grand groupe allemand qui se cache derrière la filière belge a également décidé de faire fabriquer et de vendre ses propres produits.

Related articles:

  1. http://retrouve3.mee.nu/
  2. http://www.kiwibox.com/retrouve3/blog/
  3. http://akkusmarkt.blogs.lalibre.be/
  4. http://blog.roodo.com/retrouve3
  5. http://blog1.de/retrouve3/
  6. http://www.mywedding.com/retrouve3/blog.html

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 05-07-2016 à 05h02

 Asus K53T Battery Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

While, the hard and software components of any device is very important for a smooth experience, in this internet age, browser performance is another important aspect which contributes to the user experience of any device. Reports were already rife that Google Chrome browser affects the laptop's battery and the search engine giant also promised to come up with a solution to address this issue very soon. However, no such major update has been released by Google so far, apart from minor fixes.
One of the reasons we get laptops is because they are portable, making it entirely useful to use on the go. Unlike with a desktop computer that you can’t haul around, with a laptop you can work from a coffee shop, then take it back to work, then take it back home. Look, with a laptop you can take it virtually anywhere.

There is only one problem. Laptops have a limited battery life and more often than not batteries don’t last for an entire working day, especially when you are using multiple applications and web browsing on the device.According to Computer Hope a laptop battery should last between two to four years before its replaced and the total lifetime of the unit is dependent on the type of battery. For example if it is a Lithium-ion which are more expensive batteries they function better and for longer. As for battery life, Computer Hope says, the average life of laptop battery can be anywhere between 1 and 6 hours. The time is dependent on the type of battery and well as its capacity. It is also important to note that as the battery ages the capacity of the laptop battery also decreases.

Here are some tips to maximise your battery life according to Computer Hope.When purchasing a new laptop before using it, make sure you charge it for at least 24 hours. Once fully charged try to not discharge it fully.
If you are using the Laptop whilst it is plugged in, remove the battery.
If you are planning to not use your computer for an extended period of time, remove the battery during that period.
If your battery is not a Lithium-ion battery, use until flat before charging it again.
As is with most batteries, it’s best for their health to keep them out of extreme temperatures.
Use these tips to prolong battery life and the capacity of the battery, but don’t fret, some laptops have a much longer battery life than others. Here is a list of three laptops with a long battery life.

Lenovo Laptops are known for their long battery lives, last from anywhere from 6 hours to a whopping 17 hours. According to Laptop Mag which continuously surfed the web until the battery was drained, the Lenovo ThinkPad x260 lasted the longest coming in at 17 hours and 14 minutes. The Lenovo ThinkPad T460 lasted 13:12 hours and the Lenovo 100S Chromebook lasted for over 11 hours.
The Acer 1 Cloudbook an inexpensive laptop came in second lasting 14 hours and 43 minutes. While being the only Acer on the list, the laptop is described as an online orientated Windows laptop that is productive, has a fast wireless connection along with many other features. Yes! Yes, all you Apple fans will be happy to know that the MacBook Air 13 inch also made it onto the list of Laptops with the longest battery life span, coming it at number 3 lasting for 14 hours.
So when buying a laptop, make sure that you know how long the battery lasts for, the last thing you want is for a laptop to die on you whilst you are about to finish really important work with a looming deadline whilst at your favourite restaurant.

NEW DELHI: Asus has stirred the PC gaming market ever since it unleashed the ROG or Republic of Gamers laptop series. These powerful gaming machines over the years have not only witnessed improvement under-the-hood but have also been enhanced overall to deliver top-notch experience for gamers as well as non-gaming heavy users.

The Taiwanese-based tech company recently launched its ROG GL552VW gaming laptop priced at Rs 82,490. Being one of the newest in the line up, the laptop packs all the possible features one can expect from a high-end laptop. We spent few days with the Asus ROG GL552VW, playing some graphic-intensive video games along with some heavy software and endless hours of content streaming.
So, does the new gaming laptop makes the cut and is worthy enough for the gaming PC market? Read our review to find out.

If you are familiar with gaming laptops, then Asus ROG GL552VW's 15.6-inch display and a spread-out full-size keyboard is something you would've already expected. It measures 385 x 255 x 32.4 mm and is available in two different finishes -- grey metal and black coloured model with plastic chassis. Our review unit was the one with metallic finish, which mixed well with the company's iconic Red and Black colour combination seen on the keyboard, exhaust grilles and the glowing company logo at the back.

Just like any other gaming laptop in the price segment, the ROG GL552VW too is heavy as it weighs almost 2.5kg. This makes it difficult to carry around. The display is tightly fitted with the rest of the body via two hinges. This definitely marks a plus point given that most large-screen laptops these days have displays that wobble even while typing.

The keyboard is a complete delight to use. The keys look amazing in Red backlit colour and are clickable just like any other regular keyboard. You can also control the intensity of the keyboard's backlight. Asus claims the model to feature 'perfect-response 1.8mm travel distance'. The arrow keys are big and are spaced out perfectly. Catering to the needs of gamers, Asus has also especially highlighted the WASD keys. The touchpad is large and is responsive.

There are two front-firing speakers placed above the keyboard area resulting in a more immersive experience while watching videos or playing video games. They are powered by the company's native SonicMaster technology.
On the sides, users get 2 USB 3.0 and a USB 2.0 ports, LAN port, HDMI, and audio/mic inputs. While there is an optical disk drive on one side, the other side includes heat vents. One of the pros of the Asus ROG GL552VW is that the battery is not enclosed inside the laptop as it can be unlocked using the spring heads. Asus has made it easy for gamers to upgrade the laptop by letting them easily access the RAM and harddrive as well.
There is a HD webcam, a 3-in-1 SD card reader and a USB Type-C (USB 3.1) too. The webcam was just about average. It can shoot images in HD resolution and can record HD videos in 15fps and 30fps options.

The ROG GL552VW's 15.6-inch full HD display is crisp and offers impressive 178 degree viewing angles. The colour shift on the display is also minimal while viewing it from sides. The matte screen manages to prevent reflection. However, for some reason when we got our review unit, the display unnaturally showed a warm yellowish tint. But a bit of screen calibration did the trick. We personally liked the inclusion of full HD resolution display because not only is it easy on the laptop's battery but also we don't really see a need for a UHD resolution display on a 15.6-inch display just yet. Both full HD and UHD resolution on a 15.6-inch screen hardly appear different. Of course on larger screens like TV sets it would make a big difference.

Asus ROG GL552VW stays on top of the game when it comes to performance. The laptops packs a powerful Intel Core i7 (6th Gen.) processor under-the-hood clubbed with 16GB of DDR4 SDRAM. Although our review unit features 16GB RAM, it can be expanded up to 32GB via dedicated RAM sockets. There is an 8GB RAM variant as well, but who would want that?

We played games like Assassin's Creed Syndicate, Mortal Kombat X (in multiplayer mode) among few others and as expected there was not a single glitch or lag. In some rare cases, playing few titles on 'Ultra' mode resulted in screen stutter but that is negligible. We saw some frames stuttering even when the ROG GL552VW was running on battery.

Gaming, both singleplayer and multiplayer via LAN was smooth. According to Asus, the laptop boasts Gamefirst III technology to enhance gameplay. Talking about graphics, the particular department is run by Intel's HD Graphics 530 GPU in tandem with NVIDIA GeForce GTX 960M, which although is not the latest in the market but does give you a decent performance. The Nvidia GPU comes with 4GB GDDR5 VRAM.
As for the storage, our Asus ROG GL552VW unit came with 1TB of inbuilt space, of which almost 900GB is user accessible. The laptop comes in two storage options -- 1TB with 7200RPM and 1TB with 128 GB SSD. The wireless connectivity reception was powerful and worked just fine. The gaming device supports Wi-Fi, Wi-Fi Direct, and Bluetooth v4.0 connectivity.

The software prowess of the Asus ROG GL552VW lies with Microsoft's latest Windows operating system, the Windows 10 (Windows 10 Home version). As one would expect, the OS comes with its own share of goodies such as the new start button, Cortana virtual reality assistant, Microsoft Edge, new Photos app and more.Hewlett Packard is represented by Allstate Insurance Company et al v. Hewlett-Packard Company, case number 1:13-cv-02559 in the U.S. District Court for the Middle District of Pennsylvania.LAS VEGAS -- The ThinkPad T450s is our favorite productivity laptop right now, because it crams long battery life, strong performance and the industry's best keyboard into a relatively thin, lightweight chassis. For 2016, Lenovo is releasing an even-slimmer sequel in the 3-pound ThinkPad T460s, which includes a sharper display and faster SSD than its predecessor but sacrifices some endurance and flexibility by using a smaller, non-removable battery.

Editor's Note (3/16/2016): We've posted our full review of the ThinkPad T460s, complete with detailed test results and first-hand impressions. You can also buy the ThinkPad T460s from Lenovo.com for a starting price of $980.10.Available in February for a starting price of $1059, Lenovo's new 14-inch workhorse bridges the gap between Lenovo's even-thinner, but less functional X1 Carbon and thicker ThinkPads like the new T460 (non S), T460p and T560, which were also announced today as part of the company's lineup of Intel 6th Generation Core Series-powered laptops.

Compared to its .83-inch thick, 3.8-pound predecessor, the 3-pound, .74-inch thick T460s seems particularly lean. However, the latest version of the ThinkPad X1 Carbon is a mere .66 inches thick and weighs just 2.6 pounds, though it costs $1,299 is not user serviceable and has shallower keys.Like other ThinkPads, the T460s has a raven black, matte chassis with subtle dashes of red appearing in the TrackPoint pointing stick, a pair of stripes on the mouse buttons and in the power light. The 14.1-inch display outputs at a sharp 2560 x 1440 resolution, a major step up from the T450s's 1920 x 1080 screen.

We had a chance to spend a few moments going hands-on with the ThnkPad T460s and we came away impressed with its light weight, sharp screen and snappy keyboard. The laptop feels much more portable than its predecessor, but doesn't sacrifice keyboard quality to get there. A Lenovo rep told us that the T460s offers the same 2.1mm of key travel as its predecessor. The keys felt snappy and deep when we touched them, which is really important for discerning typists. By contrast, Lenovo's ThinkPad X1 and X260 series laptops have only 1.8mm of vertical travel.

On the inside, the ThinkPad T460s sports an Intel 6th Generation Core Series CPU with vPro security, your choice of Intel HD 520 graphics or a discrete Nvidia GeForce 930M GPU, up to 24GB of DDR4 RAM and a PCIe SSD which promises 2 to 3 times the speed of the regular SATA SSDs on its predecessor.

Lenovo's slim notebook leaves plenty of room for essential ports, including full-size HDMI and Ethernet ports, a mini DisplayPort out and 3 USB ports, plus an SD card reader. Unlike the X1 Carbon and many other thin systems, the T460s has a removable bottom with easy access to the RAM, storage and wireless cards so you can upgrade them on your own.Lenovo claims that the T460s's sealed-in 48.8 watt-hour battery will last for up to 10.5 hours on a charge. However, as with any laptop, In our testing, the T450s lasted a full 15 hours and 26 minutes with its extended battery, which is close to the 17 hours on Lenovo advertises on its site.

Users who are looking for more battery life and a lower price point will want to consider the ThinkPad T460, which will start at $909 and promises 14 hours of battery life thanks to its dual batteries. Like the T450s and several other ThinkPads, the 14-inch T460 uses Lenovo's Power Bridge technology, which combines an internal battery with a hot-swappable unit that's available in either 3-cell or 6-cell capacities. If you carry an extra battery with you, you can keep working unplugged for even longer, without ever having to shut the computer off. This heavier system starts at 3.8 pounds and is .83 inches thick, but it has room for an SD card reader to go with its 3 USB 3.0 ports, mini DisplayPort, HDMI and Ethernet connectors.

Unlike the T460s, the T460 can be configured with either a mechanical hard drive, a regular SATA SSD or a high-speed PCIe SSD. Its screen resolution tops out at 1920 x 1080, but it offers a slightly-better graphics option in the Nvidia GeForce 940MX; an integrated Intel GPU comes standard. If you want more performance and are willing to pay a higher price while lugging a heavier laptop, the ThinkPad T460p could be for you. This $1,249 laptop is .96-inches thick and weighs a full 4 pounds, but it offers Intel H Series, quad-core CPUs and up to a 2560 x 1440 display. It also features Power Bridge and promises up to 12 hours of endurance.Lenovo has also unveiled the $969 T560, which as the "5" in its name suggests, is the 15.6-inch companion to the T460. It starts at 5 pounds and is .88 inches thick, but it promises up to 16 hours of battery life with its dual batteries and packs up to a 2560 x 1440 display.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 06-07-2016 à 04h58

 ASUS ZenBook UX31E Battery Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

All four new ThinkPad T Series laptops -- the T460s, T460, T460p and T560 -- will be available starting in February.In my recent series of articles, I showed you how to configure Power & Sleep Settings and use Windows 10's new Battery Saver feature to configure, monitor, and conserve your mobile device's battery power. Throughout the course of writing these articles I've heard from lots of readers who are experiencing shorter battery life and believe that Windows 10 is the culprit. Of course, many factors can come into play and drain a battery at different rates at different times, so generally speaking it is hard to say exactly what the cause could be.

However, you still need to keep in mind that batteries don't last forever and over time will hold less and less charge until they eventually wear out. To assist you in keeping tabs on the battery itself, Windows 10 (and Windows 8) provides you with a tool for creating a detailed report about the battery in your system. Actually, the report is created by using a special parameter with the PowerCfg command. Let's take a closer look.

Launching the PowerCfg command and running the Battery Report is easy once you know how. To begin, you'll need to open an Administrator Command Prompt, which you can do by right-clicking on the Start button and selecting the Command Prompt (Admin) command. Then, type the command:Now, just type battery-report.html on the command line. When the Battery Report page loads in your browser, you'll have to scroll down to view the entire report. As you'll see, it contains six sections plus the header. To make it easier to look at the report in this article, I have divided my screen shot of the report into separate images corresponding to each section.

The top of the report, shown in Figure B, provides some general information about the computer, including the name assigned to the system, the brand and model of the device, the BIOS version and date, and the operating system build number. It also displays an item called Platform Role, which as you can see is identified as Mobile for this laptop. The next item in this section is Connected Standby. As you can see, this particular laptop is listed as Not Supported. The final item shows the date and time that the report was run.

In the case of my example system, the Chemistry is listed as Lilo, which indicates that this is a Lithium battery. The next item is Design Capacity. It represents the amount of a charge that the battery was designed to hold. The value is represented as mWh, which stands for milliwatt hours. (Laptop batteries have a voltage rating (V) and milli-Amp hours (mAH) rating, and they're multiplied together to come up with the milliwatt hours capacity.)

Following Design Capacity is the Full Charge Capacity, which represents the amount of charge that the battery will actually hold. In the case of my example system, the full charge capacity is actually less than the design capacity. This drop in capacity is directly related to the age of the battery. This battery is two years old, and we'll find more detail when we get to the Battery Capacity History section in a moment.

The last item in this section is called Cycle Count. This value indicates the number of times the battery has used up 100% of its charge. For example, a cycle could be measured each time the battery has run all the way down and then been recharged. A cycle could also be the result of discharging to 50%, charging to full, then discharging to 50% again. Batteries can go through a limited number of cycles before they are considered consumed. The maximum cycle count value will vary depending on a number of factors, but the battery manufacturer will list a maximum count value in the battery's specifications.

You may have noticed that the cycle count on my example system is not being reported. Unfortunately, I've found this to be the case on many systems I've investigated.In the Recent Usage section, shown in Figure D, you'll find a table that lists the power states—Active or Suspended—that the system has gone through over the last three days. It indicates the time the system started, whether the power source was the battery or AC, and the remaining capacity of the battery at the time the entry was made. The capacity remaining shows the percentage as well as the mWh.

The Battery Usage section features a chart and a table that indicates the date and time for each instance when the battery was drained over the last three days. As you can see in Figure E, after one hour and 16 minutes of use on November 30, the battery on this laptop was drained 55% and that equated to 13,142 mWh being used.

In the Usage History section, shown in Figure F, you'll find a table that displays the history of system usage on both AC and battery power. The first column shows a usage period—typically seven days—and this may or may not be consecutive set of days, depending on how often you use your system. The table also lists how many hours and minutes within the specified time period the system ran on the battery and how long it ran on AC power.

The Battery Capacity History section, shown in Figure G, displays the charge capacity history of the system's battery. This table lists both the full charge capacity and the design capacity, along with a usage period, thus providing you with a way to track the health of your battery over time.For example, you can see that when I first started using this laptop in September 2013 with Windows 8, the full charge capacity was close to the design capacity—about a 3,000 mWh difference. This is pretty typical.

My example Battery Report also shows that with regular use the first year, the full charge capacity steadily dropped during each measurement period. The difference ended up being a drop of 8,176 mWh.After the second year, the full charge capacity continued to drop. The difference ended up being a drop of 3,670 mWh, as shown in Figure H. So over a two-year period, the full charge capacity dropped 11,846 mWh. Over the last several months the full charge capacity has leveled out.As they say, your mileage may vary—but chances are good that you'll see that your battery is no longer charging to its original full capacity.

Battery Life Estimates
At the end of the report is the Battery Life Estimates section. It includes a table that indicates how long you can expect the battery to last at full charge capacity and at design capacity. These estimates are based on the observed drains. This too will provide you with a good indication of the health of your battery.As you can see in Figure I, when I first started using this system, I could get about three and half hours of use on a full battery charge; today, I get only about two hours.Have you run the Battery Report on your Windows 10 system? Have you discovered a drop in the full charge capacity? What's your laptop's battery life estimate? Share your experiences in the discussion thread below.

The non-touch version of the Dell XPS 13 lasted for a very strong 11 hours and 54 minutes on the Laptop Battery Test, which involves continuous surfing over Wi-Fi at 100 nits of brightness. However, when you use the laptop, its endurance will vary, based on the screen brightness, the workload and your configuration (the 4K screen gets much lower battery life). Here are some tips to increase your XPS 13's battery life.In December 2015, Dell released a BIOS update the improved the XPS 13's battery life by almost 25 percent. Our review unit went from 9 hours and 37 minutes to 11 hours and 54 minutes. Go here to find out if you require a BIOS update and to learn how to install it.

The display on the XPS 13 can get quite bright, registering 318 nits on our light meter. The display is one of the largest power drains on any computer, and keeping it at 100 percent brightness is a sure way to burn through your battery.While the computer lasted an impressive 11:54 at 100 nits, you might want to dim it further if you're in a pinch. We tried dimming it to 10 percent (20 nits), which was dark but still legible, and the laptop ran for ran 38 minutes longer, a total of 12:32.The XPS 13's battery settings offer an option to lower your TDP, which stands for Thermal Design Power. This is the highest amount of heat that your CPU will produce when running, and the CPU tends to produce more heat at high performance level. If you lower your TDP, your CPU won't perform as strongly, but it may save some battery life.

When we ran the Laptop Mag Battery Test at 100 nits of brightness (our standard for the test) but with Low TDP settings, the XPS 13 lasted 12:38, 44 minutes longer than our original test. We ran Geekbench 3 on low TDP settings to see if performance would take a hit, but didn't see any noticeable difference. If you're running intensive programs, you may see some stuttering when utilizing this function.A HTML5 exploit has left web users vulnerable to online tracking according to a new scientific report.

'The leaking battery: A privacy analysis of the HTML5 Battery Status API’ from French and Belgian security researchers claimed that web users can be tracked by websites through their smartphone and laptop battery updates.The HTML5 Battery Status API gives websites access to in-depth information including battery level, the length of time it charged for and its discharging time, which is almost entirely unique to each user. This enables devices to be monitored for short windows.

The research read: “HTML5 Battery Status API enables websites to access the battery state of a mobile device or a laptop. Using the API, websites can check the battery level of a device and use this information to switch between energy-saving or high-performance modes. All the information exposed by the Battery Status API is available without users’ permission or awareness.“We hope to draw attention to this privacy issue by demonstrating the ways to abuse the API for fingerprinting and tracking”Even web users masking their IP addresses using services such as TOR were monitored using the exploit. As a solution, researchers argued that by rounding readings to the nearest full number, the homogenised data left devices under lessened risk of identification.Battery technology may not have changed much in the last couple decades, but common knowledge is even worse.Many people believe the limitations of nickel-based batteries that were prevalent in the early '90s still apply to the more modern lithium ion and lithium polymer technologies we use today.

The Yoga 900S tips the scales right around 1 kg (2.2 pounds) and measures only a half of an inch (12.8mm) thick when closed. Those measurements make the Yoga 900S barely heavier than a MacBook and just a bit thinner. Although we could easily complain about the Yoga failing to best the weight of the MacBook, those measurements are all the more impressive when you consider that the Yoga 900S includes a touchscreen, two full-size USB ports and a 360-degree hinge … all while Apple is content to offer none of those things with the MacBook.

Lenovo engineers weren’t content to simply deliver a premium 2-in-1 that’s thinner than a MacBook. The Lenovo Yoga 900S offers the same USB-C port you’ll find on a MacBook but the Yoga also includes two full-sized USB 3.0 ports (one of which doubles are the AC power jack).The right side of the notebook also contains a standard headphone/microphone/headset combo jack and the main power button. You won’t find a dedicated video out port here and we’re somewhat disappointed that Lenovo didn’t include a USB-C to HDMI adapter in the box. That being said, Apple never includes free adapters either.

If we had to choose a single feature of the Yoga 900S that makes it a significantly superior 2-in-1 compared to the previous generation premium Yoga hybrids that single feature is the smaller screen. The main reason to purchase a 2-in-1 instead of a more powerful notebook is that you want a laptop that can double as a tablet. The simple truth is that 13.3-inch screens are too large for most people to use comfortably as tablets. The 12.5-inch FHD screen in the Lenovo Yoga 900S hits that “Goldilocks” zone; not too large, not too small, but just right.

The display resolution is a typical 1920 x 1080 pixels and the IPS touchscreen panel delivers good contrast, excellent color accuracy and wide viewing angles … which is even more important when you’re using the Yoga as a tablet and viewing the screen at odd angles.Our only minor complaint about the display is the maximum brightness setting. The panel brightness is noticeably limited compared to the 13.3-inch display in the old Yoga 3 Pro. The screen is bright enough for you to see it indoors under bright lights but isn’t strong enough to overpower direct sunlight.

If the screen is one of the best features of the Yoga 900S then the speakers are one of the worst. The stereo speakers are located on the bottom of the notebook chassis and fall woefully short of the power needed to overcome this less-than-ideal location. The audio coming out of the Yoga 900S sounds weak and muffled if the notebook is resting on your lap or any cloth-covered surface. You can improve the sound quality of the downward-firing speakers if you flip the Yoga into tablet mode or “tent” mode whenever you’re streaming a movie or TV show. Still, your best option for getting high-quality sound from this 2-in-1 is to plug in a good set of headphones or external speakers.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 06-07-2016 à 05h07

 Batterie Acer TravelMate 6292 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Pour rappel, en 2014, Samsung avait annoncé une mémoire MLC de 3 bits sur 38 couches soit 128 gigabits, maintenant avec la 3D V-Nand, il peut stocker 3 bits sur 48 couches, c’est-à-dire 256 gigabits. Attention à ne pas confondre gigabits et gigaoctets ! Les 256 gigabits stockés dans la nouvelle mémoire représentent 32 gigaoctets. Samsung annonce un début de la production de masse pour la seconde moitié de cette année et espère arriver à produire des disques SSD de plusieurs téraoctets. Néanmoins, avant de voir arriver cette nouvelle technologie pour les particuliers, les premiers qui pourront en bénéficier seront les pros et les entreprises de stockage de type Data Center. A ne pas confondre avec l'ancienne génération 3D V-Nand.

Il y a énormément de preuves accablantes que vérifier constamment nos e-mails, et d’être d’astreinte 24 heures sur 24, est mauvais pour notre santé — on peut remercier les smartphones. Nos députés français sont tellement préoccupés par ce phénomène, qu’ils proposent une interdiction des e-mails professionnels en dehors des heures de bureau.

Cela veut dire que vous ne recevrez plus votre rapport de vente à 3 h du matin, ou tout autre e-mail vous faisant bondir de votre chaise parce que ce dernier ne correspondait pas à vos attentes. Cela s’est passé la semaine dernière, lorsque le gouvernement français a adopté le projet de loi qui pousse l’idée à une véritable loi.Selon les lignes directrices proposées, les entreprises de 50 personnes ou plus devront instaurer une charte de bonne conduite. Celle-ci va devoir inclure des règles qui comprennent les moments précis le soir et le week-end où le personnel sera interdit d’envoyer ou recevoir des e-mails. Ce « droit à la déconnexion » va donc permettre au salarié de ne pas répondre à ses e-mails professionnels hors du temps de travail, en lui apportant une protection juridique nécessaire.

« Les employés quittent physiquement le bureau, mais ils ne quittent pas leur travail », a déclaré le député socialiste, Benoît Hamon. « Ils restent attachés par une sorte de laisse électronique — comme un chien. Les e-mails colonisent la vie de l’individu au point où il ou elle finit par se décomposer », poursuit-il.
Alors qu’il est important de comprendre que les entreprises doivent rester connectées en permanence, en particulier celles qui établissent leur présence sur les réseaux sociaux, il est nécessaire de comprendre et d’utiliser les concepts de travail en équipe. Cette dépendance et l’arrivée massive de la technologie ont poussé le monde moderne dans un état où les employés peuvent physiquement quitter leur bureau, mais rester mentalement collés à leur smartphone partout où ils vont, à leurs écrans d’ordinateur à la maison, et ce, en permanence, même quand ils ne sont pas au travail.

Bien que le projet de loi soit proposé, tout le monde n’est pas d’accord avec cette interdiction d’e-mails, certains ayant fustigé l’intervention du gouvernement. Cette nouvelle loi pourrait également être difficile à mettre en œuvre — il est possible que certains employés doivent tout simplement passer à différents outils ou méthodes pour rester connectés.
Une étude menée en 2015 par le Center for Creative Leadership a constaté que les employés qui utilisent les smartphones finissent par travailler jusqu’à 13,5 heures chaque jour — et jusqu’à 72 heures par semaine lorsque vous incluez le week-end. « Bien que la technologie puisse être un bouc émissaire logique, il est en fait juste une façade pour un problème séculaire : la mauvaise gestion du temps, et un manque de leadership », a déclaré le rapport.

Mais, selon moi, l’e-mail est juste un moyen utilisé pour communiquer. Le vrai problème est la culture d’avoir à faire toujours plus et toujours faire mieux que les concurrents. Je pense que le thème lié au « droit à la déconnexion » est beaucoup plus grand que le simple arrêt des e-mails après le boulot.Le projet de loi va maintenant être poussé au Sénat, où il va recevoir un examen approfondi avant d’être renvoyé à l’Assemblée nationale afin de l’inscrire dans la loi française. Si vous travaillez en France, mieux vider votre boîte de réception professionnelle aussi rapidement que possible.

Est-ce que votre start-up ou votre entreprise a adopté une telle politique où aucune communication pendant les vacances ou avant et après les heures d’ouverture de boulot est proscrite ?Une start-up israélienne espère réduire significativement le temps de rechargement des téléphones mobiles. Elle a révélé lundi son premier prototype de chargeur.
Après une lycéenne américaine en 2013, c'est cette fois l'entreprise israélienne StoreDot Ldt. qui pense pouvoir faire passer les batteries du rouge au vert en 30 secondes chronos.

Accélérer le chargement grâce à des protéines
Un prototype de chargeur, présenté lundi à la conférence de Microsoft Think Next de Tel-Aviv, a été conçu pour le mobile Samsung Galaxy 4. Mais StoreDot Ldt prévoit de fabriquer des appareils pour tous les types de smartphone.La start-up est née du département des nanotechnologies de l'Université de Tel-Aviv. Elle a développé des semi-conducteurs biologiques, composés d'acides aminés appelés peptides qui forment des chaînes de liaison. Ce sont ces protéines qui permettraient d'accélérer le processus de chargement.

Mise en vente prévue pour la fin de l'année 2016
Pour le moment, la taille du prototype est comparable à celle d'un chargeur d'ordinateur portable, mais l'entreprise assure mettre tous ses efforts dans la conception d'un appareil plus petit.

Une fois commercialisé, son prix estimé serait d'environ deux fois le montant d'un chargeur lambda, soit près de 60 euros. StoreDot ne prévoit pas de mise en vente avant la fin 2016.
Le litige portait sur le brevet EP 2044797 B1, déposé le 6 juillet 2007 au nom de France Télécom. Celui-ci décrit un mécanisme de "basculement de sessions multimédias d'un terminal mobile vers un équipement d'un réseau local". Selon Orange, Free a imité cette technologie lorsqu'il a lancé l'application Freebox Compagnon en complément de sa Freebox Révolution, car cet ajout permettait de "consulter à distance, sur son terminal mobile, un contenu audiovisuel (photos, vidéo, musique) stocké sur son Freebox Server" et de "lancer le contenu audiovisuel sur un équipement audiovisuel (téléviseur) relié au Freebox Player, depuis son terminal mobile connecté en WiFi au Freebox Server".

Détail intéressant, afin d'étayer sa plainte (et sa généreuse évaluation du préjudice), l'opérateur historique a demandé l'autorisation de faire procéder à une saisie-contrefaçon chez des abonnés Free, ce qui a effectivement eu lieu entre le 11 et le 21 mars 2014. Une source de Numerama précise toutefois qu'en guise de saisie, les huissiers se sont contentés de constats. Les abonnés concernés — qui ont tout de même été mêlés à cette affaire sans y jouer le moindre rôle à la base — n'ont donc pas été privés de connexion.

In fine, cet effort n'a toutefois servi à rien. En effet, le tribunal a rappelé qu'il s'agissait à l'évidence d'un litige portant sur un "programme d'ordinateur". Or, il n'est pas possible de breveter un programme, ce dernier étant déjà couvert par le droit d'auteur. Orange a donc été déclaré "irrecevable à agir en contrefaçon à l'encontre de la société FREE" et condamné "à payer à chacune des sociétés FREE et FREEBOX la somme de 100.000 euros". Les filiales d'Iliad, par contre, ont été déboutées de leurs demandes de dommages et intérêts pour procédure abusive.
Nouveau venu dans le monde de l’audio portable, la jeune pousse franco-coréenne Adibla a présenté la semaine passée son tout premier produit, le Neckmaster. Derrière ce nom barbare se cache un casque intra-auriculaire sans fil au concept original qui a pour ambition de bousculer la hiérarchie, à la fois sur le son et la forme. (Vous l’avez ?)

Quand on découvre le produit, on est d’abord surpris par son allure. Un tour de cou, presque un collier en plastique, du quel sortent 10 centimètres de fil pour chaque écouteur intra. La forme n’est pas complètement nouvelle, d’autres marques ont déjà essayé ce concept, avec une réussite limitée.La forme surprend, mais à l’usage, car oui, nous l’essayons depuis quelques jours, le concept retenu fonctionne assez bien. Comme tout le poids des technologies embarquées vient se loger dans le collier, qui repose sur le cou, on n’en sent pas le poids. D’ailleurs le poids de l’ensemble est très limité, une trentaine de grammes.

La construction du casque est de bonne facture, le tour de cou accepte d’être tordu et vrillé sans broncher. Seule la finesse des petits câbles des écouteurs pourrait sembler un peu légère, à voir à l’usage. Globalement si le design est un vrai parti-pris que l’on trouve bon, c’est sur les matériaux et la finition (les élastiques et les clips qui maintiennent les cables sont assez cheap) que l’on est plus mesurés.

Les écouteurs intra sont proposés avec trois tailles d’embouts silicone et même deux jeux d’embout en mousse à mémoire de forme Comply, référence en la matière. Une fois trouvée la taille des embouts pour votre oreille, le confort est au rendez-vous. Les embouts Comply offrent une isolation passive tout à fait convaincante. Pour ma part je préfère les embouts silicone et l’isolation dans ce cas de figure, si elle n’égale ni les mousses Comply Premium ni les casques à isolation active, permet de passer l’épreuve du métro parisien, de l’open space et même celle du TGV plein d’enfants sans encombre. Petit plus inhérent au design du Neckmaster, le simple fait de conserver le casque autour du cou quand on n’a pas les écouteurs aux oreilles. Très pratique au bureau, quand on alterne entre de l’écoute de musique et une discussion avec ses collègues.

Du coté des technologies proposées par le Neckmaster, on retrouve tout d’abord le Bluetooth 4.0 pour la liaison sans fil, avec support des codecs AAC pour les iDevices et apt-x pour les appareils Android. Les ingénieurs français et coréens ont essayé d’autant soigner la partie téléphone que la partie audio pure. Ainsi le Neckmaster propose du text-to-speech pour énoncer, en français, les fonctions disponibles. De même on peut faire appel aux assistants de nos smartphones à la voix, Siri pour iOS dans le cadre de ce test. Mieux encore, le Neckmaster dispose d’un vibreur, bien pratique pour vérifier que l’on a bien éteint – ou allumé – le casque. Pratique aussi pour signaler un appel quand on a le Neckmaster autour du cou sans les écouteurs. Le vibreur peut même servir à nous avertir quand s’éloigne de son smartphone et que l’on sort de la zone couverte par le Bluetooth. Malin. Et sous Android, le casque pourra même lire les SMS.

Motorola présente la nouvelle collection Motorola Moto 360 qui vient succéder à celle de 2014 et apporte son lot de nouveauté. Elle est de plus en plus séduisante grâce à la technique embarquée et aux nombreuses compositions possibles. Avec son look toujours rond, elle a le mérite de ressembler à une montre et pas à un ordinateur miniature. On apprécie. Elle donne naturellement l’heure mais cette nouvelle Moto 360 veut nous faciliter le quotidien. Regardons comment.Grâce à la gamme de cadrans et de bracelets, vous pourrez accorder votre Moto 360 à votre look du jour. Son autonomie s’annonce supérieure à la journée et ce serait top quand on voit une Apple watch qui doit être rechargée tous les jours. Au delà de l’apparence, Motorola en a profité pour ajouter certaines fonctionnalités et décline maintenant sa Moto 360 en deux versions : Moto 360 et Moto 360 sport.

La Moto 360 de 1ère génération était la première montre connectée dont le design rappelait celui des montres traditionnelles. Avec cette seconde génération, le design a été peu modifié et garde cet esprit. Ces montres connectées devraient donc plaire aux hommes comme aux femmes. Les femmes, justement, se plaignaient de lunettes et de bracelets trop masculins. Grâce à cette nouvelle Moto 360, vous avez une montre adaptée à votre poignet et une personnalisation à la commande. Grâce au studio Moto Maker, on peut personnaliser sa Moto 360 avec les différents boîtiers, couleurs, matériaux et bracelets disponibles (métal, cuir voire même un double bracelet). Celà devrait permettre d’avoir une montre connectée que le voisin (ou la voisine) n’aura pas déjà. Comptez deux semaines pour recevoir votre “précieuse”.

Du côté de l’OS, Windows 10 représente en revanche une alternative très intéressante à Android et iOS. D’une part parce que le système d’exploitation de Microsoft offre un niveau de personnalisation beaucoup plus poussé qu’iOS, d’autre part parce qu’il peut se vanter d’être beaucoup mieux sécurisé que l’OS de Google. Vivant, l’OS est également très agréable à utiliser au quotidien, d’une fluidité exceptionnelle et surtout très facile à appréhender – contrairement à Android.

Côté hardware, Microsoft réalise pratiquement un sans faute. Son Lumia 950 XL est bel et bien le digne successeur du Lumia 1520. Grand, beau, élégant et surtout très performant, il est capable de faire tourner n’importe quelle application sans sourciller. Le smartphone de Microsoft peut également compter sur l’expertise des ex-employés de Nokia et de Carl Zeiss pour l’aspect photo, qui est une fois de plus très réussi. Que ce soit pour filmer en 4K ou réaliser des photos de 20 mégapixels, l’APN du Lumia 950 XL se classe dans le top 3 des meilleurs APN mobiles, aux côtés du Galaxy S6 et du modèle edge. Le contraste sur les photos est parfait, l’appareil parvient à réaliser des clichés de nuit sans encombre et l’APN frontal fonctionne également à merveille pour les selfies. Notre seul regret au niveau du hardware vient au final du boitier du smartphone, on ne peut plus banal. En plastique, la coque arrière du smartphone ne donne pas une sensation de solidité ni de luxe. Certes, il existe des alternatives en cuir – notamment chez Mozo -, mais il faudra débourser quelques euros de plus pour en faire l’acquisition. La bonne nouvelle, c’est que la coque arrière du smartphone peut-être remplacée, contrairement à celle du S7 ou de l’iPhone 6s… Reste que pour un modèle à 699€, le Lumia 950 XL n’a pas fière allure et Microsoft aurait clairement pu soigner davantage son modèle…

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 07-07-2016 à 04h43


|<< <<<  1   2   3   4  | 5 |  6   7   8   9   10   11   12  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 25-06-2016 à 04h02 | Mis à jour le 09-06-2017 à 02h40 | Note : Pas de note