Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

RETROUVE3

Acheter Batterie ordinateur portable Asus , Asus AC Adaptateur | batterie-tech.com
http://www.batterie-tech.com/batterie-ordinateur-portable-asus.html
Batterie-tech.com offre Batterie ordinateur portable Asus , AC Adaptateur Asus de haute qualité , Prix bas, 1 ans de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

Acheter Batterie ordinateur portable Dell , Dell AC Adaptateur | batterie-tech.com
http://www.batterie-tech.com/batterie-ordinateur-portable-dell.html
Batterie-tech.com offre Batterie ordinateur portable Dell , AC Adaptateur Dell de haute qualité , Prix bas, 1 ans de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

Acheter Batterie ordinateur portable HP , HP AC Adaptateur | batterie-tech.com
http://www.batterie-tech.com/batterie-ordinateur-portable-hp.html
Batterie-tech.com offre Batterie ordinateur portable HP , AC Adaptateur HP de haute qualité , Prix bas, 1 ans de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

Acheter Batterie ordinateur portable Acer , Acer AC Adaptateur | batterie-tech.com
http://www.batterie-tech.com/batterie-ordinateur-portable-acer.html
Batterie-tech.com offre Batterie ordinateur portable Acer , AC Adaptateur Acer de haute qualité , Prix bas, 1 ans de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!
Contacter l'auteur de ce blog

5 DERNIERS ARTICLES
- Accu Acer aspire 8930
- Accu Acer Aspire 7739Z
- Accu Toshiba PA3635U-1BRM
- Accu toshiba Dynabook RX3W
- Accu Sony VGP-BPL8
Sommaire

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01
02030405060708
09101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
<< Janvier >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter retrouve3 à vos favoris
 Batterie Sony VGP-BPS9/S Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Pour le moment, les conducteurs sont peu nombreux à utiliser les technologies du véhicule connectée. Pour Seval Oz, le véhicule autonome est la solution. Il rassurer les automobilistes sur le véhicule autonome, leur faire comprendre qu'ils sont plus en sécurité avec un ordinateur au volant. Et en se laissant conduire, ils pourront profiter de toutes les fonctionnalités de leurs voiture. VIDÉO Des étudiants de l'école polytechnique fédérale de Zurich ont mis au point un programme permettant à des drones d'assembler de façon autonome un pont de corde capable de soutenir le poids d'un être humain. Cette démonstration a été réalisée dans le cadre de recherches sur la construction de structures aériennes à l'aide de machines volantes. Le pont réalisé est d'une longueur de 7,4 mètres et consiste de neuf bouts de corde d'une longueur totale de 120 m. Les quadricoptères utilisés pour la construction sont équipés de deux bobines motorisées pour contrôler la tension des cordes durant le déploiement. La salle est équipée de systèmes de détection de mouvement pour mesurer la position et l'altitude des drones, et un ordinateur calcule les opérations à effectuer et leur transmet les commandes via un système sans fil.

Le bâtiment de l'IOT Valley à Labège, près de Toulouse, affiche presque complet. La start-up Sigfox y est de plus en plus à l'étroit, à mesure qu'elle grandit. Trois demi-étages ne suffisent presque plus : la société attend impatiemment que son futur quartier général sorte de terre, sur le terrain d'en face. En attendant, les places sont chères. Mais à côté des 35 start-up hébergées, un industriel a réussi à se faufiler : la SNCF. L'entreprise publique reprend la place occupée jusque-là par la start-up Intesens, qui déménage non loin de là. Une jeune pousse qui (ce n'est pas un hasard) produit des sondes et logiciels pour la surveillance des réseaux… notamment ferroviaires. Sa solution permet notamment de télésurveiller la température des rails ou les mouvements de caténaires, dans une optique de maintenance prédictive. La start-up a reçu au printemps l'un des quatre prix remis par la SNCF lors de son challenge digita. Un facteur qui a sans doute joué dans le choix de la SNCF…. Tout comme la proximité avec Sigfox, qui pourrait devenir l'un partenaire privilégié ses futures expérimentations.

LANCEMENT DU LAB 574 TOULOUSAIN
Dans ce nouvel espace 574 (référence au record de vitesse d'un TGV, flashé à 574 km/h), la SNCF veut donner un coup d'accélérateur à l'innovation. D'abord en immergeant les cheminots dans la culture start-up : beaucoup seront accueillis sur ce lieu de vie pour des formations digitales. Ensuite en expérimentant l'utilisation des objets sur le terrain. Nous avons des machines qui ont parfois 40 ans et des rails plus de 60 ; on ne peut pas tout remplacer en même temps. Mais on peut installer des capteurs qui vont produire des données et transformer notre façon d'exploiter le réseau, résume Frédéric Burtz, directeur Technologie et Innovation à la SNCF. Des tests seront menés sur le réseau dans la région toulousaine.

CONCENTRER SES FORCES SUR LE CONNECTED CAMP
Pour la SNCF, désormais, pas question de s'éparpiller en matière d'innovation. Le Connected Camp de l'IOT Valley est le seul accélérateur qu'il soutient financièrement. Nous nous soutenons plus d'autres incubateur ou structure de ce type, précise Frédéric Burtz. Sauf celui-ci, focalisé sur l'internet industriel. Nous voulons vraiment rester très proches de notre cœur de métier, avec des solutions qui répondent aux besoins du terrain. Dans les incubateurs généralistes, on ne voyait pas vraiment le retour sur investissement concret pour nous.

La SNCF mène d'autres actions en matière d'objets connectés, prévues dans son progrmame #DigitalSNCF: sa direction digitale a lancé un appel à projets en direction des start-up (quatre entreprises ont été retenues sur 200 postulants). Par ailleurs, des espaces 574 seront créés à Paris, Lyon, Nantes et San Francisco sur des thématiques stratégiques pour l'entreprise : big data et machine learning, design, open data et API. La SNCF possède aussi un fonds dinvestissement doté d'un capital de 30 millions d'euros sur trois ans. Amit Singhal, l'un des ingénieurs en algorithmes responsables du département recherche de Google, est un grand fan de Star Trek. S'il n'envisage pas d'ajouter, après l'hindi, le klingon aux langues prises en charge par le moteur de recherche (contrairement à son concurrent Bing, capable de traduire ce langage !), il se dit inspiré par l'ordinateur de l'USS Enterprise. Et pas uniquement de manière métaphorique. Cet ordinateur qui serait capable de répondre à toute question instantanément, avec qui l'on pourrait converser naturellement, Google veut réellement le construire, brique par brique. Nous sommes plus proche de ce rêve que je ne l'aurais jamais pensé, confie-t-il au bureau indien de l'AFP.

ASSISTER LA PENSÉE, PAS LA DÉTRUIRE
L'ingénieur estime néanmoins que la technologie n'en est encore qu'à ses balbutiements par rapport à son potentiel. Le moteur de recherche du futur sera le parfait assistant personnel qui vous fera bénéficier de tous les savoirs techniques, améliorant votre processus de pensée, juge Amit Singhal. Il ne se substituera pas à la pensée mais l'enrichira, estime-t-il. Il existe toujours des inquiétudes à propos du changement, commente -t-il. Nous devons apprendre aux gens à nager avec le courant de la technologie et non à lutter contre. Avec Gutenberg et l'imprimerie, des inquiétudes sont nées quant à la possible destruction de la beauté de la parole, mais au contraire nous sommes bien mieux avec le savoir qu'elle a apporté. On s'est inquiété de voir la lecture de livres disparaître avec la télévision mais cela ne s'est pas produit. Le même phénomène se vérifiera avec Internet, qui a rendu les gens plus productifs, supprimant des barrières d'accès à l'information, mais pas plus paresseux intellectuellement, assure Singhal.

Une ère passionnante s'ouvre, s'enthousiasme cet Indien de 44 ans qui façonne les fameux (et très mystérieux) algorithmes de recherche de Google. Les technologies de recherche vont connaître une période exponentielle de changement, annonce-t-il à l'agence de presse française. Je pense que cela va rendre l'humanité plus saine, la vie plus heureuse, pas uniquement grâce aux technologies portables mais grâce aux informations qui seront à notre portée pour améliorer nos vies.
Amit Singhal, l'un des ingénieurs en algorithmes responsables du département recherche de Google, est un grand fan de Star Trek. S'il n'envisage pas d'ajouter, après l'hindi, le klingon aux langues prises en charge par le moteur de recherche (contrairement à son concurrent Bing, capable de traduire ce langage !), il se dit inspiré par l'ordinateur de l'USS Enterprise. Et pas uniquement de manière métaphorique. Cet ordinateur qui serait capable de répondre à toute question instantanément, avec qui l'on pourrait converser naturellement, Google veut réellement le construire, brique par brique. Nous sommes plus proche de ce rêve que je ne l'aurais jamais pensé, confie-t-il au bureau indien de l'AFP.

ASSISTER LA PENSÉE, PAS LA DÉTRUIRE
L'ingénieur estime néanmoins que la technologie n'en est encore qu'à ses balbutiements par rapport à son potentiel. Le moteur de recherche du futur sera le parfait assistant personnel qui vous fera bénéficier de tous les savoirs techniques, améliorant votre processus de pensée, juge Amit Singhal. Il ne se substituera pas à la pensée mais l'enrichira, estime-t-il. Il existe toujours des inquiétudes à propos du changement, commente -t-il. Nous devons apprendre aux gens à nager avec le courant de la technologie et non à lutter contre. Avec Gutenberg et l'imprimerie, des inquiétudes sont nées quant à la possible destruction de la beauté de la parole, mais au contraire nous sommes bien mieux avec le savoir qu'elle a apporté. On s'est inquiété de voir la lecture de livres disparaître avec la télévision mais cela ne s'est pas produit. Le même phénomène se vérifiera avec Internet, qui a rendu les gens plus productifs, supprimant des barrières d'accès à l'information, mais pas plus paresseux intellectuellement, assure Singhal.

Une ère passionnante s'ouvre, s'enthousiasme cet Indien de 44 ans qui façonne les fameux (et très mystérieux) algorithmes de recherche de Google. Les technologies de recherche vont connaître une période exponentielle de changement, annonce-t-il à l'agence de presse française. Je pense que cela va rendre l'humanité plus saine, la vie plus heureuse, pas uniquement grâce aux technologies portables mais grâce aux informations qui seront à notre portée pour améliorer nos vies.Encore peu connu du grand public français, Trello a passé la barre des 10 millions d'utilisateurs dans le monde, dont 200 000 dans l'Hexagone. Cet outil de management de taches en ligne, qui permet en un clin d'œil de savoir qui fait quoi dans un projet ou dans une organisation (grâce à un astucieux système de boards), n'est en effet disponible en langue française que depuis le 15 septembre. Un événement qui a été fêté comme il se doit dans le quartier général new-yorkais de la start-up… mais aussi au domicile de chacun des télétravailleurs de l'entreprise. Car la moitié de la cinquantaine de salariés de Trello travaillent de chez eux ou en coworking, aux Etats-Unis ou à l'étranger. Ils sont bien permanents, et non travailleurs indépendants. Achat Samsung batterie ordinateur portable - fr-batterie-portable.com

L'idée est de recruter la bonne personne pour le bon poste et ne pas se priver de talents pour des questions de géographie, résume Alexia Ohenassian, international product marketing manager. La distance et le travail dans un environnement virtuel ne sont plus des soucis à l'heure des outils numériques… comme Trello justement. A condition de respecter quelques règles. Chez Trello, on peut travailler à peu près n'importe où… à condition d'avoir au plus six heures de décalage avec le fuseau horaire de New-York. Il faut s'adapter pour avoir plusieurs heures en commun avec les heures de New-York, explique Alexia Ohenassian. Certains employés travaillent donc de nuit ou en décalé. Un salarié basé à Hawaï travaille à partir de 4 heures du matin, heure locale. C'est un choix de vie : de cette façon, il peut profiter de sa journée avec les enfants.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 12-01-2017 à 07h45


Historique : 12-01-2017
 

SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 25-06-2016 à 04h02 | Mis à jour le 21-01-2017 à 07h00 | Note : Pas de note